Le phénomène des acouphènes et du Covid19.

 

Qu’est-ce que les acouphènes? 

Très souvent liés à une perte auditive ainsi qu’à des traumatismes sonores, les acouphènes touchent généralement les personnes âgées et les jeunes.

Les acouphènes sont des bruits que l’on perçoit dans une oreille (ou les deux) ou dans sa tête sans qu’ils aient été émis par une source extérieure.

Que ce soit de façon brutale ou progressive, la cause est le plus souvent la raison d’une atteinte de l’oreille interne et donc des cellules ciliées. Cette atteinte peut être causée par le vieillissement, un traumatisme sonore, un choc émotionnel ou encore la prise prolongée d’un médicament ototoxique(aspirine…).

 

oreille

 

Les acouphènes et le covid 19

L’apparition de troubles auditifs après une infection virale n’est pas rare. Les virus de la rougeole, des oreillons ou de la rubéole sont d’ailleurs bien connus.

La revue spécialisée Frontiers in Public Health a publié les recherches d’un groupe de chercheurs britanniques sur les acouphènes comme symptôme du COVID19.

Ces recherches ont été effectuées avec 3103 patients souffrant d’acouphènes et vivant dans 48 pays différents. 8% ont été touchés par le virus.

40% d’entre eux ont constaté une aggravation suite au virus et sept personnes ont commencé à avoir des acouphènes avec son apparition alors qu’ils n’en avaient pas auparavant.

Les conséquences de la pandémie telles que les prises de mesures sanitaires ont aussi créé chez certains des dysfonctionnement auditifs renforcé par la solitude, l’insomnie et l’anxiété face au risque de contamination.

 

problème d'audition

 

Une santé mentale affaiblie

D’après David Stockdale, coauteur de l’étude, les acouphènes sévères peuvent avoir un énorme impact sur la santé mentale.

Les patients souffrant d’acouphènes ont plus de chance de souffrir de troubles de l’humeur.

Les acouphènes ont aussi une relation complexe avec l’anxiété et le stress, des émotions encore plus présentes depuis l’arrivée de la pandémie.

Des facteurs non auditifs tels que la détresse émotionnelle pourraient donc déclencher ou exacerber des acouphènes préexistants. De nouvelles études sont donc nécessaires pour mieux comprendre et mieux quantifier ce phénomène.

 

 

 

blank

 

 

Traiter les acouphènes avec IRIS&OCTAVE

Votre audioprothésiste peut apporter une solution. La prise en charge doit cependant être pluridisciplinaire.

Un accompagnement conjoint pour le patient avec une thérapie comportementale, de la pharmacothérapie et de la sophrologie permettra un meilleur traitement.

Plus de 2/3 des patients acouphéniques peuvent être soulagés par une prise en charge avec des appareils auditifs. L’appareil auditif permet de réhabiliter la zone fréquentielle responsable des acouphènes.